Salut à toi et bienvenue sur le podcast MyFrenchRoutine ! 🙂 Je suis Alice, professeure de français et créatrice du site alice-academy.com. 

Ce podcast est destiné à tous les amoureux de la France et de la langue française, qui ont de préférence un niveau intermédiaire

Dans MyFrenchRoutine, je vais te raconter des histoires et des curiosités sur la langue, la culture et la société française pour te permettre de progresser en français

Pour chaque épisode, tu as accès à la transcription du podcast et à une fiche de vocabulaire directement sur mon site 👇

#17. Apprendre le français seul•e ou avec un•e prof ?

#17. Apprendre le français seul•e ou avec un•e prof ? - My French Routine

Pour apprendre une langue, comme pour la plupart des choses de la vie, il n’y a pas de règle à suivre, de cases à cocher ni de recette miracle. 

Ça dépend vraiment de chacun, de notre personnalité, de notre rythme, de notre agenda aussi et de notre éducation. 

On a tous été formaté avec le modèle scolaire. 

Certains vont rechercher ce même modèle académique, une fois adulte. D’autres, dégoûtés par l’école, vont le fuir à tout prix ! 

Dans cet épisode, mon but n’est pas de te convaincre que la seule et unique manière d’apprendre le français, c’est avec un prof, juste parce que je suis prof moi-même. 

Non, je te propose plutôt une réflexion sur les avantages et les inconvénients de 3 façons différentes d’apprendre qui sont : en premier lieu, l’apprentissage seul avec des contenus gratuits, en deuxième, l’apprentissage avec des programmes en ligne en autonomie et en troisième, l’apprentissage plus traditionnel avec un prof.

Apprendre seul une langue, c'est possible ?

Parmi mes abonnés sur Instagram, je sais qu’il y en a beaucoup qui apprennent seuls en consultant du contenu gratuit sur Instagram et Youtube par exemple. 

Ce sont souvent des personnes qui ont appris le français pendant leurs études ou lors d’un Erasmus/échange universitaire et veulent garder le contact avec la langue. 

Ils ont suffisamment de connaissances pour ne pas sentir la nécessité de payer un cours ou un programme en ligne. 

Je les comprends parfaitement parce que c’est ce que je fais avec l’anglais par exemple. J’ai appris l’anglais à l’école (au collège et au lycée). J’ai même repris des cours il y a 3 ans parce que je ne me sentais pas suffisamment à l’aise pour parler mais maintenant je pratique seule en lisant et en regardant des séries en anglais. 

Apprendre seul c’est possible : on trouve tout sur Internet ! 

Il y a des vidéos sur Youtube, des articles de blog pour expliquer des règles de grammaire. Il y a aussi des fiches de vocabulaire sur Pinterest, Instagram, Facebook. 

On peut donc se poser légitimement la question : pourquoi je paierais pour des cours de français alors que j’ai plein de contenus gratuits à portée de main ? 

Le problème, c’est justement qu’on trouve de tout sur Internet, du bon comme du moins bon. 

On trouve de tout et tout le monde peut poster, donner son opinion et s’improviser professeur de français. 

Et quand on ne connaît pas parfaitement la langue, ce qui est le principe d’une personne qui apprend une langue, c’est difficile de bien faire le tri entre tous ces contenus. 

Comme le français est une langue complexe, avec des exceptions, un langage parlé différent du langage écrit et officiel, on peut facilement trouver des informations contradictoires. 

Ça ne veut pas dire que ces informations sont fausses mais tout dépend du point de vue du professeur ou créateur de contenu. 

Cette semaine, j’ai demandé à mes abonnés Instagram ce qui était, selon eux, la qualité numéro 1 d’un bon prof. Ils avaient le choix entre “avoir de l’empathie”, “connaître parfaitement la langue” et “avoir une méthode”. Ils ont répondu à 62 % : avoir une méthode. 

C’est très intéressant et même si pour moi ces trois qualités sont essentielles, le fait d’avoir une méthode est justement ce qui fait la différence entre l’apprentissage en solo et l’apprentissage avec un prof. 

Le problème du contenu gratuit sur Internet, c’est qu’il n’y a pas vraiment d’ordre ni de progression. On peut tomber sur du contenu trop difficile et vite se démotiver ou au contraire, du contenu, trop facile et ne pas progresser. 

Il existe pourtant des sites et des applications gratuites qui proposent d’apprendre le français. 

Il y a des sites comme TV5 Monde ou Lingolia qui te permettent de suivre des cours et de faire des exercices auto-corrigés en fonction de ton niveau. 

Dans les applications, il y a bien-sûr Duolingo. Je l’ai moi même utilisé pour l’espagnol. Je pense que c’est vraiment pas mal quand on est débutant, ça permet d’acquérir du vocabulaire, d’apprendre les conjugaisons des verbes et de former des phrases basiques dans la langue. Il y a même une fonction de reconnaissance vocale pour te faire parler à voix haute. Ce qui est très intéressant aussi, c’est que l’application t’encourage à pratiquer un peu tous les jours et ça, c’est vraiment la clé pour apprendre : la pratique régulière. 

Mais je dois être honnête, j’ai laissé tomber Duolingo pour le moment parce que c’était vraiment très basique et répétitif. Je serais curieuse d’avoir ton avis si tu l’utilises, n’hésite pas à commenter ou me répondre directement par mail. 

À moins d’avoir un contact régulier avec la langue française, je pense que c’est difficile d’apprendre seul.e une langue de zéro, quand on est complètement débutant. 

À partir du niveau intermédiaire, c’est différent. On peut regarder des films et séries en français sur Netflix par exemple, lire des livres et écouter des podcasts sur des sujets qui nous plaisent. 

Pour pratiquer la conversation, on peut utiliser des applications de tandem comme Lingbe ou Tandem, s’inscrire dans des groupes Facebook qui organisent des rencontres en ligne ou dans un café pour les amoureux des langues qui veulent pratiquer. 

L’apprentissage seul•e, ça marche, selon moi, si on a un contact régulier avec des francophones parce que sinon, on risque d’être bloqué•e pour communiquer en français ou de parler de manière trop soutenue / trop formelle, comme dans les livres. Généralement on décide d’apprendre seul quand on a pas le budget ou le temps pour prendre des cours avec un prof.

Apprendre le français en e-learning

Mais il y a une autre possibilité, un entre-deux, entre l’apprentissage avec du contenu gratuit et les cours traditionnels avec un prof à heure et date fixes : ce sont les programmes de français en ligne à suivre sur une plateforme avec des vidéos pré-enregistrées. 

C’est ce qu’on appelle le e-learning. 

À première vue, c’est très pratique parce qu’on peut suivre la formation à son rythme, quand et où on veut. Il suffit de regarder les vidéos et faire les exercices en ligne. On peut apprendre sans contraintes : pas de contrainte de lieu et d’organisation. 

Ça ne perturbe pas notre planning, nos moments de loisirs et nos vacances. 

C’est aussi très intéressant pour le professeur parce qu’il n’a plus besoin de vendre son temps, d’être disponible à une heure précise et il peut vendre ses formations à un nombre infini d’élèves. 

Mais, parce qu’il faut bien un mais, si c’était la solution miracle, tout le monde le ferait ! Moi la première, comme professeur mais aussi comme élève pour apprendre d’autres langues. 

En vérité, j’ai acheté plusieurs formations en ligne ces dernières années, pour m’aider à développer mon activité de professeure de français en ligne mais pas pour prendre des cours de langue. 

J’utilise moi-même une plateforme de e-learning avec mes élèves mais c’est en plus des cours de conversation qu’on a en direct. 

Le problème, selon moi, avec les programmes en ligne, à suivre de façon autonome, c’est qu’on est généralement passifs. 

Au début, on est hyper motivé, comme si on venait de recevoir un cadeau : on a l’impression d’avoir acheté un nouveau savoir, une nouvelle compétence. 

Mais comme on a aucune obligation, aucune personne pour nous surveiller, nous guider et nous corriger, on finit souvent par laisser tomber au milieu du parcours. 

Je ne dis pas que c’est la faute du professeur, il y a souvent des exercices proposés pour nous aider à mettre en pratique la théorie mais nous sommes humains. 

Et pour apprendre une langue, ça me semble encore plus problématique parce que l’objectif final est de communiquer dans la langue. 

Pour parler une langue, il faut avoir l’occasion de parler, d’interagir avec d’autres personnes. 

Et même un programme hyper moderne, avec de superbes vidéos accompagnées de la transcription, d’un dictionnaire en ligne, de fichiers pdf, ça ne vaudra jamais un bon vieux cours en groupe traditionnel sans prétention. 

Parce que la clé, c’est l’interaction. 

Nous sommes des êtres sociaux, nous apprenons une langue avant tout pour communiquer. Nous avons besoin d’être stimulés et motivés par un groupe. Parler seul une langue, ça n’a, à mon sens, aucun intérêt. 

Donc, pour les programmes en ligne en autoformation ou l’apprentissage avec du contenu gratuit, je ne dis pas que ça ne marche pas mais pour que ce soit vraiment efficace, il faut pouvoir ensuite pratiquer avec des francophones.

Apprendre le français avec un prof

En fait, l’avantage du prof, c’est qu’il connaît (normalement) bien la langue et les règles de grammaire. 

Contrairement à un ami, un collègue, un partenaire de tandem linguistique, le prof pourra répondre à tes questions, à tes doutes et te corriger si nécessaire. 

Il pourra aussi adapter sa façon de parler en fonction de ton niveau pour que l’apprentissage soit progressif. 

Mais là aussi, c’est personnel. 

Ça dépend de ton objectif en français, si tu n’as pas pour ambition de parler parfaitement, que tu t’en fiches de faire des fautes de grammaire parce que tu veux juste être capable de communiquer, tu peux apprendre sans prof. 

Un autre point important qu’on ne peut pas ignorer : c’est le prix. 

Bien-sûr, un cours avec un prof c’est plus cher qu’une formation en ligne autonome. Si pour certains, c’est justement ça qui les dissuade de prendre des cours, pour d’autres, c’est une motivation supplémentaire pour suivre le cours et ne pas annuler un cours au dernier moment. 

C’est un peu le principe de l’abonnement à la salle de sport, on veut rentabiliser ce qu’on a acheté. Bon, pour la salle de sport, ça ne marche pas pour tout le monde mais justement parce qu’il n’y a personne pour te forcer à y aller, tu n’as pas de rendez-vous régulier avec un prof. 

Payer pour des cours, ce n’est pas comme acheter le dernier Iphone, ce que tu apprends est acquis, ce n’est pas limité dans le temps. 

C’est un investissement pour ton bien-être si tu veux pouvoir communiquer sans stress, voyager en France et même un investissement pour gagner plus si ça te permet de trouver du travail. 

Face à un prof, on est généralement plus à l’aise pour parler. On ose plus facilement tester et poser des questions, parce qu’on imagine que le prof est habitué, patient et compréhensif. 

Mais là aussi, c’est personnel, certaines personnes s’en fichent de faire des erreurs, d’avoir un accent et elles n’ont pas peur de demander quand elles n’ont pas compris un mot ou une phrase. 

C’est justement sur ce point que je voudrais terminer le podcast, celui de la relation avec le professeur. 

Je suis sûre que cet exemple te parlera : est-ce qu’il y a des profs, quand tu étais à l’école, qui t’ont fait adorer une matière, l’histoire ou les maths par exemple, alors que tu pensais détester ça ? 

C’est sûrement sa personnalité et sa manière d’enseigner qui t’ont plu. 

C’est donc important de se sentir à l’aise avec son prof, avoir un bon feeling. 

Et c’est tout autant important pour l’élève que pour le prof. Personnellement, l’une des principales raisons pour lesquelles je suis professeur indépendante c’est que je souhaite décider avec qui je travaille. 

Et il y a autant de manières d’enseigner qu’il y a de professeurs. À toi de voir celle qui te convient le mieux. 

Donc mon conseil, avant de sortir ta carte bleue, c’est d’avoir un premier contact avec le professeur par téléphone ou en vidéo pour voir si tu apprécies sa personnalité. 

N’hésite pas à lui poser des questions sur sa méthodologie et pourquoi pas, sa vision de l’enseignement ou ses passions dans la vie. Comme pour les applis de rencontre, il faut que ça “matche”. 

Voilà, j’espère que cet épisode t’a plu, qu’il a pu te faire réfléchir sur la méthode la plus adaptée à tes besoins, ton niveau et à ta personnalité. 

Comme je le disais au début, il n’existe pas de recette miracle, tu peux alterner ces différentes méthodes en fonction de ton niveau, de ton budget et de ton temps disponible. Si tu n’es pas sûr•e qu’une méthode marche, tu peux très bien décider de tester pendant un ou deux mois pour te faire une idée. 

Mais la clé pour parler une langue, c’est l’interaction, que ce soit avec un prof ou pas.

Reçois en exclusivité les épisodes 🎙️

mémorise le vocabulaire et la grammaire française de manière ludique et naturelle
découvre l’histoire et la culture française

🇬🇧 translation in English for Beginners

* indicates required
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Alice Academy

Alice Academy

Bonjour ! Je suis Alice, professeur de français, passionnée de voyages ✈ et amoureuse des langues 💬

Avec Alice Academy, je souhaite partager ma passion pour la culture et la langue françaises 🇫🇷.

* indicates required