📢 You can find the English translation of the words in red in the vocabulary sheet at the bottom of the page ⬇

You can find the episodes on the podcast platforms:

#30 : 4 conseils mindset pour apprendre le français

Bienvenue dans : My French Summer, la version estivale du podcast à l’occasion de mon tout nouveau programme de cours intensifs pendant les mois de juillet et août. Cet épisode propose un avant-goût d’une thématique proposée dans le programme, qui mêle langue et culture française.

Je suis Alice, professeur de français depuis plus de 10 ans, passionnée par les voyages et rencontres multiculturelles.

Comme toujours, tu as accès à la transcription et au vocabulaire en anglais sur mon site internet alice-academy.com.

Je te souhaite une très bonne écoute.

Salut à toi et bienvenue pour ce nouvel épisode, un peu différent des autres parce que c’est un épisode plus orienté mindset !

Télécharger Duolingo, s’abonner aux professeurs-influenceurs sur Insta et Youtube, acheter Le Petit Prince

Tu as déjà testé pour apprendre le français ?

Est-ce que ça a marché ?

Et si le problème ne venait pas des outils mais plutôt de l’état d’esprit ?

Cela fera bientôt 14 ans (déjà !) que j’enseigne le français pour des non francophones, depuis mon année d’assistante de prof de français à Lisbonne au Portugal jusqu’à maintenant où j’ai créé ma propre école de français en ligne.

Depuis toutes ces années, j’ai rencontré des élèves de pays, culture, profession et âge différents.

Mais ce qui est intéressant, c’est qu’il y a des dénominateurs communs, des éléments qui font toute la différence dans la réussite – ou l’échec – de l’apprentissage.

learning-french-progression

La solution, pour apprendre une langue ou toute autre discipline, est généralement simple.

Mais simple ne veut pas dire facile.

En gros : tu dois pratiquer – pas seulement lire ou écouter – de manière régulière et répéter, répéter jusqu’à t’approprier la grammaire, le vocabulaire, la syntaxe et la prononciation.

C’est uniquement une question de RÉPÉTITION et de TEMPS.

Cela semble simple et accessible, alors pourquoi tant de gens abandonnent ?

Malheureusement, le principal blocage vient souvent de l’état d’esprit ou mindset pour utiliser un terme anglais très à la mode, même en français. Avoir un bon état d’esprit te permettra de ne pas abandonner à la moindre difficulté.

J’ai donc sélectionné pour cet épisode 4 conseils orientés mindset pour te permettre de progresser en français.

Au menu :

Trouve ton “pourquoi” quand tu apprends

why-learning-french

Il n’y a rien de pire pour un prof que d’enseigner à une personne qui n’a pas choisi volontairement de prendre des cours : un enfant forcé par ses parents, un salarié inscrit par son entreprise…

Si tu ne t’intéresses pas à la langue et à la culture françaises, ça va être compliqué…

Personnellement, j’enseigne généralement à des adultes passionnés, comme moi, par les langues et les échanges interculturels, et non à des personnes qui doivent uniquement valider le DELF ou le DALF par exemple.

Peut-être que tu dois effectivement apprendre le français par nécessité : le travail, l’expatriation, la belle-famille

Dans ce cas, je te conseille de réfléchir aux bénéfices que les cours de français vont t’apporter :

  • avoir des discussions profondes avec les locaux – sans passer par le filtre d’une langue tierce -,

  • obtenir de magnifiques opportunités professionnelles,

  • participer à la vie active de ton quartier – ta ville et te faire de nouveaux amis

  • être indépendant et autonome pour aller au restaurant, voyager, régler une tâche administrative

Bref, il y a mille raisons possibles pour apprendre le français. À toi de trouver celle qui te correspond et chaque fois que tu doutes, que tu n’es pas motivé(e) pour faire un cours ou réviser, rappelle-toi ton objectif et les bénéfices que cela t’apportera sur le long terme.

expat-events-france

Le français est difficile seulement si tu le décides

J’imagine déjà ta tête en écoutant cette phrase : 😲

« Quoi ? Tu vas me dire que le français est facile ?! »

Je sais bien que le français est plein d’exceptions, que l’orthographe n’a pas de logique et que la prononciation des voyelles nasales – vin, vent, vont – est un sacré défi pour les étrangers.

french-difficult

Mais tu sais quoi ?

Les Français aussi font des erreurs !

Ils écrivent hyper mal avec des fautes d’orthographe à chaque mot, ne connaissent pas les règles d’accord avec le verbe avoir au passé composé, ni les conjugaisons du subjonctif…

Tu es rassuré(e) maintenant ?

Donc ma question est :

« Est-ce que tu veux parler comme la majorité des Français ou est-ce que tu veux parler comme un membre de l’Académie française dont la moyenne d’âge est de 78 ans ? »

academie-francaise
Les membres de l'Académie française, surnommés « les immortels » (non, ce n’est pas une blague)

Qu’on s’entende bien : je ne dis pas que tu dois mal parler français et faire des fautes d’orthographe. Je dis juste que si tu respectes la syntaxe (l’ordre des mots) et les règles de base, connues par les Français qui s’expriment bien, c’est déjà suffisant.

Personnellement, j’enseigne à mes élèves le “vrai” français, celui qui est correct grammaticalement mais qui semble naturel. Et j’adapte les cours en fonction des besoins et demandes des élèves.

⛔EXIT le passé simple, exit l’accord des verbes pronominaux réciproques, EXIT la conjugaison de verbes jamais utilisés comme moudre, vaincre, ouïr, EXIT les inversions dans les questions (Puis-je venir chez toi ?)…

Et puis parlons de prononciation : si tu roules les R comme en espagnol ou en  italien, on comprend très bien. Si tu dis : je bois un bon vent au lieu d’un bon vin 🍷, on comprend aussi avec le contexte !

No stress.

Et pour terminer, qu’est-ce que ça signifie de dire : « le français est difficile » ?

  • Que c’est impossible d’apprendre le français ?

  • Que c’est horrible d’apprendre le français ?

Admettons que le français est difficile : ça veut dire qu’il ne faut pas l’apprendre ? Que ça n’en vaut pas la peine ?

Je ne sais pas pour toi, mais moi, je ne fais pas uniquement des choses parce que c’est facile. Je suis même plutôt fière de réussir à apprendre des disciplines ou activités exigeantes et challengeantes comme préparer un beau gâteau d’anniversaire, faire de l’aquarelle 🎨, apprendre un morceau à la guitare…

Tu es uniquement en compétition avec toi-même

Les cours en groupe peuvent être une véritable source de motivation et de progression : on rencontre d’autres personnes dans la même situation, on réalise qu’on a souvent les mêmes doutes et blocages, on a des rendez-vous réguliers qu’on ne veut pas rater

Le problème arrive avec la comparaison toxique : celle qui nous freine, nous bloque et nous met le moral à zéro :

  • Pourquoi il/elle comprend tout de suite cette règle de grammaire et pas moi ?

  • Pourquoi il/elle se rappelle le vocabulaire et les expressions et pas moi ?

  • Pourquoi il/elle arrive à bien prononcer “vin” et “vent” et pas moi ?

Quand une personne se plaint d’être toujours la victime, de ne pas avoir de chance, on dit qu’elle fait “son Calimero”.

calimero
Calimero est un personnage de dessin animé italien. Sa phrase fétiche est “c’est vraiment trop injuste”.

Donc arrête de faire ton Calimero ! La seule personne avec laquelle tu es en compétition, c’est toi.

Tu ne peux comparer tes progrès qu’avec ton “ancien toi”.

On avance chacun à son rythme en fonction de notre histoire, de nos compétences, de nos facilités et nos blocages.

Mon conseil : fais régulièrement un bilan de tout ce que tu as appris depuis le début. Qu’est-ce qui te semblait impossible à apprendre et que tu maîtrises aujourd’hui ?

Quelles sont tes (petites) victoires ? Une discussion – même simple – avec un local, une erreur que tu as corrigé tout(e) seul(e), les paroles d’une chanson que tu as compris… 

Apprendre une langue, c’est comme un jeu

Ce point est directement lié aux deux précédents.

Plutôt que d’adopter un état d’esprit négatif du genre “le français est trop dur à apprendre”, “je ne suis pas fait pour les langues”, je te propose de retrouver ton âme d’enfant et t’amuser avec la langue française.

Parce qu’au final, qu’est-ce que tu risques si tu fais une erreur ?

Rien. Absolument rien.

En faisant une erreur, ce sera même l’occasion d’apprendre une nouvelle règle de grammaire, un nouveau mot, une nouvelle expression…

learn-french-game

Avec mes élèves débutants (niveau A1-A2), je m’amuse souvent à leur demander de former un maximum de phrases à partir des quelques mots qu’ils connaissent.

Généralement, ils me regardent toujours d’un air étonné, comme pour dire :

« Pourquoi tu me demandes ça ? Je suis débutant, je ne sais pas encore parler français ! »

Et pourtant

Tu connais les verbes et expressions du quotidien comme – prendre le petit- déjeuner, écouter de la musique, voir un film, aller au restaurant… – et tu viens d’apprendre le futur proche (je vais faire…) ?

Parfait, tu peux maintenant me raconter tes plans du week-end : je vais prendre le petit-déjeuner au restaurant à 9h30Ce soir, je vais voir un film au cinéma avec mes amis.

Cela paraît simple comme ça mais généralement, les élèves ne font pas le lien entre les différentes choses qu’ils ont apprises. Ils vont simplement se concentrer sur le vocabulaire OU la conjugaison du verbe mais pas les deux ensemble.

Imagine la langue comme un puzzle 🧩 On peut former et enrichir les phrases en ajoutant des pièces au fur et à mesure.

Pour chaque nouveau mot, temps verbal, expression : imagine une histoire avec ce que tu connais déjà. Ajoute une nouvelle pièce au puzzle !

C’est personnellement ma manière d’enseigner la langue française : de manière ludique et pratique. Et c’est exactement comme cela que j’ai élaboré My French Summer : mon nouveau programme de l’été qui propose des cours de français intensifs pour te permettre de progresser rapidement en français, que tu sois débutant ou intermédiaire (il y a deux groupes différents). Les cours sont centrés sur l’expression orale et la conversation et mélangent grammaire, vocabulaire, culture et humour bien-sûr ! Ça commence le 8 juillet et tu peux choisir de faire 2 semaines, 4 semaines ou 8 semaines à un prix très avantageux (environ 10€/ heure). Tu peux t’inscrire sur la liste d’attente et me poser toutes tes questions sur alice-academy.com.

Je te remercie de m’avoir écouté jusqu’à la fin et je te dis à la prochaine !

Fiche de vocabulaire

des outils : tools
la réussite
: the success
l’échec : failure
s’approprier quelque chose
: to take ownership of something
un blocage
: blockage
abandonner à la moindre difficulté
: to give up at the slightest difficulty
pire : worse
un salarié : an employee
la belle-famille : in-laws
apporter : to bring
une langue tierce : a third language
le quartier : the neighborhood
régler une tâche administrative : to resolve an administrative task
Bref : In short
un défi : a challenge
la moyenne d’âge : average age
Qu’on s’entende bien : Let us get along well
rater : to miss
retrouver son âme d’enfant : find your child’s soul
étonné : surprised
pourtant : Yet
au fur et à mesure : gradually
ludique : playful

Parle français rapidement et facilement 🚀

Picture of Alice Academy

Alice Academy

Bonjour ! Je suis Alice, professeur de français, passionnée de voyages ✈ et amoureuse des langues 💬

Avec Alice Academy, je souhaite partager ma passion pour la culture et la langue françaises 🇫🇷.